Aller au contenu principal

Pourquoi concerter?

La démarche de concertation engagée par l’Andra sur le projet Cigéo est au cœur des objectifs d’ouverture et de dialogue avec la société qui guident l’action de l’Agence. Elle représente un des leviers d’amélioration de la qualité des décisions pour faire avancer ses projets et répondre aux exigences sociétales, éthiques et territoriales. 

Au-delà de l’information et de la diffusion du débat, cette démarche volontaire conduite par l’Andra doit permettre d’améliorer la qualité et la représentativité de ses décisions, en particulier sur le projet Cigéo. 

Les décisions prises par l’Andra reposent en premier lieu sur des démonstrations scientifiques et techniques qui doivent être évaluées par les autorités compétentes, mais qui doivent aussi être soumises aux interrogations de la société civile et des citoyens. Et les décisions prises par l’Andra ne doivent plus être fondées exclusivement sur des arguments techniques mais se nourrir des dimensions éthiques, sociales et territoriales. 

Différents sujets, à l’échelle nationale et à celle des territoires où sont implantés les centres de l’Andra, ont été identifiés comme comportant des enjeux forts de concertation et d’implication liés aux attentes du territoire d’une part et aux besoins de l’Andra d’autre part. 
Parmi les sujets d’implication, l’environnement et la santé sont des préoccupations majeures des habitants et de l’Agence, pour lesquelles il s’agit d’imaginer des dispositifs de suivi et de surveillance associant étroitement et de façon continue la population.  

Concernant le projet Cigéo, des décisions ont été prises suite au débat public de 2013, mais de nombreuses décisions restent encore en suspens, concernant des sujets très locaux (dessertes routières et ferrées, gestion de l’eau, alimentation en énergie, architecture des bâtiments…), mais aussi des enjeux d’envergure nationale comme la gouvernance à long terme, c’est-à-dire la façon dont la société et le territoire d’accueil du projet seront associés à l’ensemble décisions relatives à Cigéo, depuis son autorisation jusqu'à sa fermeture définitive.

Dans cette démarche de concertation, l’agence est accompagnée par des garants désignés par la Commission nationale du débat public, chargés de veiller à la bonne information et à la participation du public. Le Comité éthique et société placé auprès de l’Andra, créé pour répondre aux conclusions du débat de 2013, évalue quant à lui la bonne prise en compte des enjeux éthiques et sociétaux du projet. 

Partager cette page