Aller au contenu principal

Résidence d'artiste au Signe à Chaumont sur le thème de la mémoire

L'Andra et le Signe, centre national du graphisme de Chaumont (52), se sont associés pour proposer une résidence d'artiste de 5 mois, sur le thème de la nocivité des déchets radioactifs. Les deux lauréats ont été désignés il y a quelques jours.

Jury de sélection - analyse des dossiers

Signaler la nocivité des déchets radioactifs à l’échelle plurimillénaire, c’est le défi lancé à un théoricien et à un artiste, Charles Gautier et Sébastien Noguera, sélectionnés mardi 3 septembre à Chaumont par un jury composé de professionnels du design graphique, de représentants du Signe et de l’Andra.

19 candidats ont répondu à l’appel lancé cet été par le projet « Prospectives graphiques ». Destiné aux designers graphiques, chercheurs en sciences du langage et de la communication, théoriciens ou encore historiens, il consiste à proposer dans le cadre d’une résidence de 5 mois de travailler sur la question de la signalétique de la dangerosité des déchets radioactifs sur le long terme. Cette résidence de création et de recherche porte à la fois sur les supports et les messages, et interroge l’histoire des signes et de la signalétique.

Restitution au printemps 2020.

Espace d'exposition au Signe, centre national du graphisme à Chaumont

Pour en savoir plus téléchargez :

Communiqué de presse
Partager cette page