Aller au contenu principal

Vos questions à l'Andra

Pourquoi ne pas utiliser la tectonique des plaques pour stocker les déchets radioactifs les plus dangereux à un endroit où une plaque s’enfonce dans le magma ?

Le stockage de ces déchets dans une zone de subduction, c’est-à-dire le lieu de glissement d’une plaque océanique sous une autre plaque (océanique ou continentale), ne constitue pas une solution de gestion sûre et pérenne, contrairement à un stockage géologique comme Cigéo. Elle a été étudiée et présente un inconvénient majeur : les zones de subduction se caractérisent par des risques d’éruptions volcaniques, et donc de rejets possibles de radionucléides à la surface.

Le stockage de ces déchets dans une zone de subduction, c’est-à-dire le lieu de glissement d’une plaque océanique sous une autre plaque (océanique ou continentale), ne constitue pas une solution de gestion sûre et pérenne, contrairement à un stockage géologique comme Cigéo. Elle a été étudiée et présente un inconvénient majeur : les zones de subduction se caractérisent par des risques d’éruptions volcaniques, et donc de rejets possibles de radionucléides à la surface.