Aller au contenu principal

Workshop Modern2020

Les 29 et 30 novembre dernier s'est tenu au siège de l'Andra, un workshop du projet européen de R&D Modern2020* dédié à l'observation / surveillance (monitoring) des stockages profonds de déchets radioactifs. Organisé par l'Andra, et réunissant l'ensemble des organisations impliquées dans le projet (agences et laboratoires de recherche), cet événement a permis de faire le point sur les avancées réalisées depuis 2015.

Le workshop s'est concentré sur plusieurs objectifs du projet :

- Améliorer les technologies de la transmission sans fil ;
- Développer des sources d'énergie permettant l'autonomie des dispositifs de mesure ;
- Développer de nouveaux capteurs fibre optique, notamment pour mesurer la teneur en eau et la chimie de l'eau ;
- Améliorer et perfectionner les méthodes de caractérisation de la zone endommagée de la roche en champ proche des ouvrages souterrains (son étendue, la densité de fracturation et son éventuelle évolution...) ;
- Établir une méthodologie commune pour qualifier les systèmes de mesure, c'est-à-dire pour démontrer qu'ils répondent bien aux besoins et aux contraintes du stockage.

Cette réunion a également permis de faire le point sur les modalités du dialogue avec les parties prenantes locales sur l'observation/surveillance des stockages profonds depuis leur création jusqu'à leur fermeture. A ce stade, les réflexions ont été synthétisées dans un document visant à expliquer de manière accessible à un large public le rôle de l'observation/surveillance dans un projet de stockage profond, et la manière dont elle serait mise en œuvre, en particulier les technologies associées (technologies déjà existantes et celles faisant l'objet de travaux de R&D).

*Le projet Modern2020

Lancé en juin 2015, le projet Modern2020) coordonné par l'Andra et réunissant 28 partenaires, vise à établir au niveau européen une méthodologie pour sélectionner les paramètres à surveiller pendant la phase opérationnelle d'un stockage en regard des exigences de sureté en s'appuyant sur des technologies (capteurs) matures et des ouvrages témoins. L'objectif est de rendre cette méthodologie applicable aux différents contextes nationaux spécifiques afin qu'elle puisse être utilisée comme support dans la mise en place de programmes d'observation/surveillance. Afin d'établir un dialogue autour de la thématique du monitoring, le projet Modern2020 prend en compte les attentes des parties prenantes locales (collectivité territoriale), de la Belgique (Dessel & Mol), de la Suède (Östhammar) et de la Finlande (Eurajoki & Rauma).

Partager cette page